Maquillage

Être ou ne pas être (paraître) telle est la question ?

Alors non, je ne parle pas de W.Shakespeare dans cet article ni de la tragédie d’Hamlet. Cette citation connue est bien adaptée au sujet du jour !

Étant donné que j’aborde le sujet du maquillage, il va de soi que je compte parler de paraître.

Là où je souhaite diriger cet article avant tout, c’est sur l’ouverture d’esprit vis-à-vis du maquillage et de mieux comprendre l’intérêt de se maquiller de manière plus profonde et surtout de manière positive pour que tu sois en accord avec ton corps et tes émotions.

L’ORIGINE ET L’OBJECTIF DU MAQUILLAGE

Si je remonte dans l’histoire du maquillage, je pourrais en faire un livre entier. De manière générale, le maquillage est utilisé depuis toujours et a évolué dans son temps et ses modes.

Ce dont je me rends compte c’est que les premières utilisations de « maquillage » servaient à représenter l’appartenance à un groupe. On le constate encore aujourd’hui sur l’apparence des peuples qui vivent à l’écart de notre « société moderne ». Ils s’ornent grâce à des produits naturels le visage et/ou le corps afin de montrer à quel groupe ils appartiennent.

Les Égyptiens utilisaient le maquillage de manière plus spirituelle afin de se protéger du mauvais œil d’où le fameux trait de Khôl qu’on leur connaît bien. Ils se maquillaient les lèvres afin d’empêcher le diable entrer dans leur bouche.

LE MAQUILLAGE AUJOURD’HUI

Aujourd’hui encore le maquillage évolue et a même son propre business. Et oui l’industrie du maquillage n’est certes pas l’une des plus écologique, mais elle tend à s’améliorer de ce coté-là. Elle génère de l’emploi mais surtout de la beauté et beaucoup de créativité !

Il est utilisé de différentes manières. Grâce au maquillage, tu peux camoufler le petit bouton disgracieux qui pointe le bout de son nez à l’arriver des menstruations ou dissimuler les cernes de ta soirée bien arrosée mais qui n’est peut être pas au goût de ton patron.

PARAÎTRE (NE PAS ÊTRE) AVANT D’ÊTRE

En bref le maquillage est notre allié pour être conforme à l’image que notre société s’est créée avec l’ère des réseaux sociaux et l’invention des magnifiques filtres que l’on « s’impose ». Cette révolution n’est pas des plus positives pour ta vision et surtout ton acceptation de toi même car inconsciemment elle te renvoie l’image de ce que tu n’es pas.

Aujourd’hui le maquillage a des connotations négatives en fonction de la façon dont il est employé. En réalité le maquillage, au-delà de maquiller l’âge (maquille-âge) permet de maquiller tous ce dont tu ne veux pas que les personnes voient de toi. C’est modifier les traits qui te dessines tel que tu es. Ces traits qui font de toi l’expression de ta personne.

Et oui, tu comprends peut-être (ou pas) cette frustration de ne pas être comme ci et ni comme ça. Mais ce que tu oublies c’est que tu es (tuer) toi. Ne tues pas l’image qui t’appartient apprend à la reconnaître et à l’aimer. Laisse la vivre et s’exprimer comme elle le souhaite. Elle te le rendra.

LE MAQUILLAGE EN TOUTE ÉMOTION

Le conformisme n’a jamais été une chose des plus joyeuses à suivre. C’est ennuyant et linéaire. Il tue toutes formes d’expressions. Il peut apporter du réconfort (CONFORmisme) en te rappelant que tu t’appuies sur une référence et donc t’inclues dans un groupe. Mais il fait taire ta personnalité.

Je n’écris pas cet article dans le but de blâmer le maquillage. Je suis moi-même une amatrice de ce grimage. Je souhaite seulement faire comprendre l’intérêt premier à une utilisation positive du maquillage.

Avant de camoufler toutes tes imperfections sous ces artifices, comprends ce qu’elles veulent te dire. Avant de modifier la courbe de tes traits, sache qu’ils renvoient l’énergie de ta personnalité. Avant de te maquiller comprends pourquoi tu le fais.

POURQUOI TU TE MAQUILLES OU PAS ?

Selon moi tu peux te maquiller en restant toi-même. Il suffit d’apprendre à utiliser le maquillage et l’utiliser à bon escient. Ne cache pas ta personnalité sous cet artifice. Au contraire, laisse ta personnalité s’exprimer à travers lui.

Tu peux aussi bien te maquiller pour le plaisir d’exprimer ta créativité avec un maquillage artistique ou te maquiller de manière plus conventionnelle en laissant exprimer tes émotions.

Pour ma part j’ai associé le maquillage à un moment de bien-être. Tous les matins je prends ce moment pour moi, pour renouer contact avec mon corps en ce nouveau jour. Je vais laisser mon émotion du jour guider le choix des nuances des couleurs qui vont farder mes yeux. L’intensité des couleurs se dessine en fonction de mon humeur. Je ne me cache pas sous ces artifices, seulement je m’exprime toujours de manière « conventionnelle ».

Il n’y a pas de règles, tu fixes toi-même tes propres règles en fonction de la vision que tu as du maquillage. Tu peux ne pas te maquiller. Le but est de comprendre pourquoi tu le fais et de le faire positivement sans dénigrer ta personne.

Si tu as besoin de conseils que ce soit pour des techniques de maquillage ou pour des conseils beauté personnalisés tu peux me contacter et cliquer ici pour voir ce que je propose comme prestations à ce sujet.

POUR ALLER PLUS LOIN

Je poursuivrais dans un prochain article sur les couleurs. Comment choisir les nuances de couleurs de fards en fonction de ses yeux. Qu’expriment émotionnellement ces couleurs et te parler du maquillage énergétique.

 

En attendant, prends soin de toi en toutes émotions !

Auteur

bienetreholistiquemarine@gmail.com

Commentaires

Besse
mars 13, 2020 à 8:31

Très bel article sur le maquillage. Cela montre que c’est pas parce que tu te maquille que tu ne t’aime pas.



Marie Hélène
mars 14, 2020 à 8:12

Bien dit, 👍 se maquiller oui mais pas se maquiller pour se cacher et cacher sa personnalitée. Il faut s’accepter tel que l’on est, tout en se faisant belle😍🙂



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Follow by Email
Instagram